À propos

Ce carnet de recherche présente les activités scientifiques et artistiques d’un projet collaboratif visant la construction sociale et esthétique des identités françaises de la ville de la Nouvelle-Orléans (Louisiane, États-Unis). Afin de collecter et de saisir l’ensemble des typifications (signes sociaux, linguistiques et culturels), procédant de l’imaginaire et de la pratique de cette francophonie au sein de la ville, le projet mobilise depuis 2018 les travaux de chercheuses et chercheurs français et américains en Information-Communication, Arts et Performance Studies. En s’appuyant sur l’analyse puis la création numérique et artistique des représentations de ces imaginaires tels qu’ils s’expriment et se révèlent au sein de différents espaces (discours officiels, traces numériques, archives et vie ordinaire), le projet vise ainsi à contribuer aux discours et débats qui animent la communauté scientifique autour des questions de francophonie, performance et archives.

Mode d’emploi

Le carnet Performer l’imaginaire sert à la fois de lieu de collecte de données et un outil d’analyse pour notre travail de terrain en lien avec la Nouvelle-Orléans. Nous publierons régulièrement des textes, des témoignages, des images issus d’une variété de supports (in situ et numériques) qui constitueront un premier corpus des traces reflétant et contribuant à forger l’identité française de la ville. Les bibliographies, les appels à communication, les productions de recherche-création qui croiseront notre objet et ses enjeux sociaux, culturels, économiques se trouveront également dans le carnet.