Journée workshop

Telle qu’on l’imagine aujourd’hui, la ville de la Nouvelle-Orléans est hasardeuse et improvisée. Ou alors elle est authentique et exceptionnelle. Elle est encore l’empire du Diable, le carrefour indigène de Bulbancha transformée par un esprit colonial en Nouvelle-Orléans, Nueva Orleans et New Orleans.1

Ces changements de noms, de mains et d’histoires sont tissés dans une série d’imaginaires dont les fils pourraient être trouvés dans le présent ou dans le passé, et surement aussi dans le mouvement entre les deux.          

Workshop

Sous la forme d’une journée de workshop, nous invitons un large public à interagir avec les méthodes et contenus du projet en activant une édition participative : Protocoles pour un imaginaire perpétuel (Nouvelle-Orléans).

L’édition est organisée autour d’une série d’instructions à performer et qui répondent à un imaginaire social toujours en flux (la Nouvelle-Orléans « française »). Elle réunit l’intégralité des résultats du projet, telles qu’obtenus jusqu’aujourd’hui, en une collection de matériaux à laquelle ses lecteurs.trices peuvent réagir : documents d’archives, entrées linguistiques, documentation du terrain. Les lecteurs.trices deviennent ainsi participant.e.s, collaborant à l’assemblage perpétuel de nouveaux imaginaires d’un lieu.

Lors du workshop, les participant.e.s travailleront en petit groupe afin de réaliser les protocoles qu’on trouve dans l’édition. Leurs travaux seront partagés pendant la journée et chaque participant.e recevra un exemplaire de l’édition, conçue en collaboration avec Muriel Issard et Manuel Zenner (collectif Zenner-Issard) et Nicholas Couturier (collectif g.u.i.).

Une table ronde terminera la journée, permettant une conversation autour de méthodes et concepts clés invoqués par le projet : le travail de terrain participatif, l’imaginaire dans l’espace public, l’expérimentation dans l’archive, la recherche-création, les pratiques éditoriales performatives, etc.

La journée est ouverte aux artistes, chercheur.e.s, étudiant.e.s et à toute personne intéressée par les questions d’archives, de francophonies, d’imaginaire, d’ordinaire, de pratiques éditoriales ou tout simplement de la Nouvelle-Orléans.

Inscription obligatoire (places limitées à 25 personnes)

https://marge.univ-lyon3.fr/journee-workshop-protocoles-pour-un-imaginaire-perpetuel

1 Lawrence Powell, The Accidental City: Improvising New Orleans, Harvard University Press, 2012 ; Remaking New Orleans: Beyond Exceptionalism and Authenticity, eds. Thomas Jessen Adams et Matt Sakakeeny, Duke University Press, 2019 ; Shannon Lee Dawdy, Building the Devil’s Empire: French Colonial New Orleans, University of Chicago Press, 2008 ; Jeffrey Darrensbourg, Bulbancha Is Still a Place, n° 1, POC Zine Project, 2018.

Protocoles perpétuels … c’est parti !

L’expérience Perpétuels protocoles commence aujourd’hui avec 24 heures d’un imaginaire « français » à la Nouvelle-Orléans.

Protocoles perpétuels est une expérience interactive réalisée pendant 24 heures dans toute la ville. Les participant.e.s effectuent des actions simples et quotidiennes inspirées par des archives liées à la Nouvelle-Orléans dite « francaise » et soumettent une documentation de leurs expériences en français ou en anglais.
Une carte « open source » expose cet imaginaire « francais » de 24 heures : une collaboration critique et ludique créeé à partir des vécus des participant.e.s, des documents d’archives de la Historic New Orleans Collection et des entrées du Dictionnaire des francophones.

Perpetual protocols / Protocoles perpétuels

A 24-hour “french” imaginary (July 8-9, 2022)

fleur de lys attached to a passing car’s bumper  

An old recipe for pain perdu re-published in the daily newspaper 

Annual festivals: Bastille Day FêteFête FrançaiseFête des Fromages

The names of streets: BienvenueBellaireBellechasseBelleville

A twitter hashtag: #FrenchSignsNola

Finding “french” traces in New Orleans is an ordinary, everyday experience, but the term itself is complicated. What might be called “french” is a particular version of the past or a peculiar reading of the present. It is invented and transformed, played and replayed from the remains of colonial history, a francophone and créolophone diaspora, or, perhaps, a tourism tale. 

Perpetual protocols is a 24-hour, interactive experiment to be staged throughout New Orleans on July 8-9. Participants are invited to perform simple, everyday actions inspired by archives linked to so-called “french” New Orleans. By submitting documentation of their experiences (in French or in English), participants will contribute to a 24-hour “french” imaginary, updated with their texts, images and videos in real time on an open source, city-wide map.

The experiment is an attempt to create a collaborative, critical and playful “french” imaginary that moves between the real and the imagined, the past and the present. With at least one participant per hour, the imaginary will take form through the creation of an online map, which will also include links to archival documents from The Historic New Orleans Collection and entries from the Dictionnaire des francophones

A collaborative publication will follow the experiment, with contributions from participants, artists and researchers. The risograph-printed edition will be sent to all participants and shared during public events hosted in New Orleans and Lyon, France in the fall.

To receive more detailed instructions and reserve a time to participate in the 24-hour experiment (July 8 – July 9), contact Ross Louis (rosslouis@gmail.com).


Developed by Ross Louis, Lilyana V. Petrova, Catherine Dessinges and Fanny Mézard, Perpetual protocols is a partnership between the Université Jean Moulin, Lyon 3 (Laboratoire MARGE), Dictionnaire des francophonesAlliance Française New Orleans, the Consulate General of France in New OrleansÉditions ⌘+P and Nous Foundation.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search